Masques, reprise de l’école à Vitré : les élus « Vitré, solidaire et écologique » interpellent la mairie.

Masques, reprise de l’école à Vitré : les élus « Vitré, solidaire et écologique » interpellent la mairie.

Dans son allocution télévisée du 13 avril, le chef de l’Etat a demandé aux communes d’assurer une partie de la distribution des masques dans la perspective d’un début de déconfinement le 11 mai. En effet, le port de celui-ci constitue une des mesures barrières essentielles pour la lutte contre le COVID-19.

A Rennes, Fougères, Argentré-du-Plessis ou encore Châteaubourg, de nombreuses collectivités ont déjà entamé des démarches pour contribuer à la production et la distribution des masques pour sa population. 

La gestion de cette crise sanitaire ne peut se reposer uniquement sur une centralisation des initiatives par les seuls services de l’Etat.La municipalité et les communautés de communes peuvent et doivent se positionner dans un rôle de coordination face à l’impréparation manifeste de l’Etat en la matière.   

Cependant, nous nous devons d’être transparents : bien que les collectivités puissent contribuer à cet effort, elles ne pourront se substituer aux services et moyens de l’Etat en ce qui concerne la santé publique.

Dans ce contexte et sur ce sujet, nous demandons à la municipalité la plus grande clarté : Vitré a-t-elle déjà pris une initiative pour commander et distribuer des masques ? Si oui, quelle provenance et comment s’assurer de leur qualité et efficacité ?

Nous apportons un point de vigilance : les communes de Vitré communauté se doivent d’être solidaires en coordonnant et mutualisant leurs efforts. Chaque habitant de Vitré communauté doit pouvoir bénéficier, de manière équitable, de la même protection, quelles que soient les capacités financières de sa commune.

Par ailleurs, les municipalités devront aussi ouvrir progressivement les écoles à partir du 11 mai. Les aménagements et mesures sanitaires qui doivent préparer cette nouvelle rentrée ne pourront se faire, à huit-clos : la majorité, l’opposition et l’ensemble des acteurs de la petite enfance doivent participer au processus de décision afin de mettre tout en œuvre pour assurer les principes de précaution face à cette crise. Faisons confiance à l’intelligence collective de l’ensemble des professionnels de la petite enfance et de l’éducation !

En tant que membres du conseil municipal, nous restons disponibles pour échanger sur ces sujets qui nous semblent essentiels pour réussir, localement, la phase de déconfinement.

Carine POUESSEL et Erwann ROUGIER, élus au conseil municipal de Vitré pour la liste « Vitré, solidaire et écologique »