« Vitré ? Pas sans nous ! » est un collectif citoyen né en mars 2019 de la volonté de modifier en profondeur le fonctionnement de la vie démocratique.

L’objectif fondateur du collectif est de proposer aux habitant.e.s de Vitré communauté de participer à la construction d’outils démocratiques leur permettant d’être des citoyens acteurs de la vie et de l’avenir de leurs communes, de manière à agir sur des sujets fondamentaux comme le vivre ensemble, la solidarité, l’innovation, l’adaptation aux enjeux écologiques et climatiques.

Un autre objectif, qui complète et s’intègre au premier, est de constituer une véritable alternative politique aux prochaines élections municipales de mars 2020, pour porter ces sujets fondamentaux au sein même des instances décisionnaires.

Le collectif se base sur un fonctionnement inclusif, participatif et sociocratique : les prises de décisions importantes sont basées sur le consentement de chacun, dans le but de prendre les meilleures décisions au service de tous.

Les orientations fortes exposées ci-dessous constituent le socle sur lequel repose le collectif.

Nous souhaitons un territoire administré avec la participation de ses citoyen.ne.s.

Le pouvoir municipal et communautaire se doit d’être un pouvoir partagé. Nous défendons l’idée que l’intelligence collective d’une communauté citoyenne dynamique est bien supérieure à celle d’un cercle restreint d’élus.

C’est pour cela que nous re-plaçons l’expertise citoyenne des habitant.e.s du territoire, aujourd’hui exclus du processus décisionnel, au centre de notre collectif. Nous voulons qu’un nouveau modèle de prise de décision soit mis en place où la politique municipale et communautaire (la gestion des budgets, les nouveaux aménagements, l’offre de services, la coopération intercommunale, les partages de compétences), se décide avec les habitant.e.s et en toute transparence.

De la même manière, face à une démocratie intermittente, nous militons pour une démocratie permanente, pleine et entière. La force de propositions des citoyens sera mise en avant et les suites données à ces propositions ne seront pas dépendantes du statut de celui ou de celle qui l’exprime.

L’urgence écologique est au cœur du projet.

L’écologie et le climat seront au centre des décisions politiques de notre territoire. 

Nous voulons agir, à l’échelle du territoire pour réduire de manière significative les émissions de gaz à effets de serre, lutter contre l’artificialisation injustifiée de terres agricoles, protéger la biodiversité, sauvegarder nos ressources d’eau potable, garantir la qualité de l’air, et enfin augmenter nos capacités à cultiver localement des produits sains… Tous ces objectifs nous obligent à remettre en cause notre modèle de développement local actuel et à abandonner certains projets destructeurs.

 Il nous faut également accompagner la création de toutes les formes de production sociales, solidaires, collaboratives au service des besoins communs, qui garantiront notre avenir dans un environnement préservé.

Nous portons des valeurs de justice sociale et de solidarité 

Les politiques néolibérales affaiblissent le maillage de solidarité et de protection de nos lieux de vie et de leurs habitant.e.s. Les services publics présents sur notre territoire  doivent garantir à tous l’accès aux soins, à la sécurité et à l’éducation. Ils doivent être défendus et développés, parce qu’il s’agit de notre bien commun.

Les politiques publiques relatives à l’habitat, à la jeunesse, aux commerces, aux services, doivent viser le développement solidaire des communes du territoire, le désenclavement des quartiers, la mixité sociale et intergénérationnelle.

Des fractures importantes apparaissent dans notre société, visibles sur notre territoire. Face à cela, nous devons, à l’échelon local, lutter contre toutes les discriminations et appliquer sans exception l’égalité femme-homme. Nous voulons favoriser la découverte de l’autre et des cultures, la convivialité.

Nous souhaitons créer, accompagner et faire perdurer une économie locale de haute qualité sociale et environnementale


Au regard des exigences de solidarité et d’écologie, nous voulons considérer autrement le rapport des décideurs politiques aux entrepreneurs et aux travailleurs. L’accueil d’entreprises au seul nom de l’emploi, sans considération pour la santé, le statut, les conditions de travail des travailleur.se.s, leurs impacts climatique et environnemental, n’a plus lieu d’être.

Les entreprises implantées, qui n’en n’ont pas les moyens, doivent être accompagnées face aux modifications des modes de consommation, aux contraintes environnementales et climatiques.

Mais nous devons aussi désormais viser l’accueil d’entreprises qui feront le monde de demain, et prendront en compte ces nouveaux impératifs sociaux et écologiques, notamment dans l’agro-alimentaire, le logement, l’énergie… 

Nous voulons agir de manière à ce que ces entreprises mettent en place de nouvelles formes de gouvernance pour une autre répartition de la richesse produite, pour la préservation de la santé mentale et physique des travailleur.se.s, pour l’amélioration des conditions de travail.

Cette charte est le fruit du travail de notre collectif. Elle constitue un socle qui réunit ses membres actuels et appelle les habitant.e.s de Vitré Communauté qui partagent ces valeurs à nous rejoindre.

Enfin cette charte nous engage aujourd’hui et demain dans nos actions et décisions.

Le 18/09/2019 à Vitré.